[HS] Le Mont d’Or : vous reprendrez bien un peu de bois ?

Mangez-vous du bois ?
 
J’ai récemment fait une découverte sous la boite d’un Mont d’Or :
La mention « boite comprise » apparaît sous le poids du produit en très petit.
 
En pesant le produit, sa boite et l’ensemble, on découvre alors :
Fromage : 383g
Boite : 164g
Ensemble : 547g
Soit 29,92% du poids pour la boite
Ce poids s’explique par un fond de boite mesurant + de 7mn d’épaisseur (contre 0,8 pour un camembert)
 
Photo 18-01-2014 01 10 23g
 
Le produit est alors affiché 11,95€/kg alors qu’en réalité il s’agit de 17,10€/kg (6,55€ pour 383g de fromage).
Alors que la plupart des produits similaires sont vendus entre 14 et 16€/kg (hors emballage, car l’inverse est illégal), le regard des consommateurs changerait peut être vis à vis de ce produit.
 
Autre calcul : la boite est achetée environ 40 centimes par le fabriquant et est alors revendue 1,96€ (6,55 x 29,92%) alors que son prix est déjà compris dans le coût de revient du produit. Il s’agit donc de 1,96€ de marge nette sur la boite, par pièce.
Ainsi si vous organisez une soirée « boite chaude » avec une dizaine de convive, vous payez donc 22,95€ de fromage et 9,80€ de bois (1 Mont d’Or / 2 personnes). Ceux qui mangent le bois, ou ont une déco style chalet de montagne y trouveront peut-être leur compte, les autres trouveront chère la stère de bois.
 
Sachant qu’il se vend 5000 tonnes de Mont d’Or par an :
5.000.000 kg x 30% x 7,00€/kg (prix de vente de la laiterie à la grande distribution) = 10.500.000€ / an de marge sur les boites pour la laiterie
5.000.000 kg x 30% x (11,95-7,00) €/kg (prix grande distribution au consommateur) = 7.425.000€  / an de marge sur les boites pour la grande distribution
Soit 17.925.000€ / an de recettes sur le bois.
 
Ce procédé (de poids de l’emballage compris) est un usage « historique » issue d’un décret des années 70 sur le Mont d’Or permettant, à l’origine, il y a plusieurs décennies, aux producteurs de ne pas peser ce fromage avant son emballage du fait de sa spécificité (sangle d’écorce + texture trop humide) tout en ne dépassant 20% du poids total.
Aujourd’hui non seulement ce pourcentage toléré n’est plus du tout respecté, mais en plus, l’industrialisation de la production et sa grande distribution (dont la majeure partie est vendue à la pièce) en font une tolérance totalement obsolète et illégale.
 
Il y a donc tromperie du consommateur, et concurrence déloyale vis à vis des autres fromages similaires.
 
(NB : une mesure sur un autre Mont d’Or de la même marque à donné 198g de bois pour un poids total du 528g soit 37,50% du poids total !!!)
 
Ps : les calculs présentés ici sont approximatifs et varient en fonction des arrondis, et du rapport poids boite / poids total, qui est différent pour chaque fromage. Ils servent juste a donner une idée de l’ampleur de la problématique.
 
PPs : je ne critique en rien la qualité du produit, qui, degusté quelques jours plus tard, s’est révélé tout a fait correct.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s