[Cinéma] The Amazing Spider-Man 2 – Le destin d’un héros

spiderman2.7

Cette semaine sortait sur nos écrans The Amazing Spider-Man 2, occasion de se replonger dans la toile de ce super héros qui nous change un peu de la famille Avengers !

Mark Webb s’attaque donc de nouveau à l’histoire de l’homme araignée en compagnie d’Andrew Garfield et d’Emma Stone et donne de l’ampleur à cette seconde trilogie à grand renforts de fan service.

Peter Parker, tiraillé entre son amour pour Gwen Stacy et les conséquences de son pouvoir (« un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ») doit faire face au super vilain Electro, employé d’Oscorp en quête de reconnaissance devenu une véritable pile électrique suite à un accident, tout en gérant le retour de son ami d’enfance Harry Osborn.

 spiderman2.9

Comme dans tout film de super-héros actuel, la part humaine du personnage principal tient un grand rôle dans le scénario, et ici, tout comme dans le 1er épisode, cela se retranscrit plutôt bien à l’écran au travers des relations qu’entretien Peter avec Gwen, sa tante, ou ses amis.

Une fois de plus l’ambiance colle bien aux comics (de mon avis, plus que la 1ère trilogie) et l’on sent les nombreux clins d’œil et inspirations. Si Electro à bénéficier d’un lifting bienvenu par rapport à la version dessinée, le bouffon vert est bien plus similaire aux comics qu’au 1er film de Sam Raimi par exemple.

Le film est cependant tout comme son prédécesseur un poil longuet, la mise en bouche prend son temps et les super vilains font leur apparition au compte-goutte.

Concernant le rendu des images, je crois que  nous tenons là certaines des scènes les plus belles qu’il m’ait été donné de voir au cinéma, à l’image de début de l’affrontement entre Electro et Spider-Man (juste avant la centrale électrique) ou le rendu d’Electro est tout simplement à tomber à la renverse.

(Je parle ici en termes d’effet spéciaux et de claque graphique, cette scène pouvant être comparée à la qualité visuelle de Tron l’Héritage… en mieux !)

D’autre part, toujours à l’image de Tron, il semblerait qu’un réel travail ait été effectué sur les musiques, et le film nous offre des samples électro brutes, parasitées et triturées, s’accordant parfaitement avec le personnage … d’Electro.

spiderman2.6

Pour le casting, Andrew Garfield et Emma Stone jouent tout aussi bien que dans le 1er opus, tandis que Jamie Foxx nous montre une nouvelle (très bonne) facette de son jeu d’acteur. Mention spéciale également à Dane DeHaan qui après le très bon « Chronicle » se complait manifestement dans ses rôles d’anti-héros surpuissants et cyniques (pour notre plus grand plaisir).

Je vous recommande donc chaudement ce film, que vous soyez fan de l’araignée humaine, ou non. Il offre une alternative sympathique aux MARVEL de Disney, forts bien réalisés mais un tantinet trop générique dans leur construction (comme quoi la séparation des licences n’est peut-être pas un mal).

En bref :

« The Amazing Spider-Man 2 – le destin d’un héros » de Mark Webb

Avec Andrew Garfield, Emma Stone, Jamie Foxx, Dane DeHaan…

Sortie le 30/04/2014

Action, Fantastique, Super-Héros

PS :

*******SPOILER********

J’aimerais apporter une petite précisions (personnelle) aux critiques plutôt sèches de la presse concernant les antagonistes, leur nombre et le fait qu’ils soient expédiés les 3 à la suite ;

A savoir qu’Electro est l’ennemi principal de cet opus, et qu’il est clairement identifié que le bouffon vert fera son retour dans la suite. Concernant le Rhino, c’est la même : il s’agit de pur fan service (selon moi) et son apparition de quelques minutes se prolongera très certainement dans le 3ème opus puisqu’il fait partie des Sinister Six, grands favoris des rumeurs.

Ainsi, fonder une critique d’un film de 2h30 sur les 10 dernières minutes concernant des personnages secondaires me semble un peu réducteur.

Edit : j’ai lancé l’application de reconnaissance musicale Shazam pendant le générique pour obtenir le nom de la musique (ce que je fais à chaque film, je n’étais absolument pas au courant de la chose suivante) : une scène cachée n’est accessible que par Shazam, et elle nous révèle/officialise la composition des Sinister Six !

******FIN SPOILER*******

Publicités

2 réflexions sur “[Cinéma] The Amazing Spider-Man 2 – Le destin d’un héros

  1. J’aime bien ton post scriptum parce que tu y déclames une vérité : le combat contre les antihéros concernent presque uniquement les dix dernières minutes. Les 2h restantes, c’est de la bluette sans intérêt.
    Pour le reste, tu sais déjà ce que je pense de cette suite, pas besoin d’enfoncer le clou 🙂

    J'aime

    • oups : je découvre seulement ton commentaire ^^ »
      Et bien même si sur le coup je n’était pas trop d’accord avec ton point de vue; il n’est pas visé dans ce PS, car tu as fait une critique plutôt conséquente et construite. La presse (bon je me fie beaucoup aux avis Allociné, qui sont limités en taille je crois) a descendu le film, en ne citant que ces fameuses 10 minutes. Ça a beau être une arnaque je trouve ça moyen de casser 2h20 en ne prenant comme exemple que 7% de la durée : pour les lecteurs voulant un avis, ça induit en erreur.
      Toi tu ne fait pas plus de compliments qu’eux, mais tu parle du film dans son intégralité.

      Maintenant l’avis était à chaud, et je suis sorti de la salle vraiment satisfait, mais c’est vrai qu’avec du recul, c’est pas glorieux.
      Maintenant je me lasse des Thors, Captain America et compagnies, qui ont beau être bons, sont tous identiques.

      Vivement X-Men pour un film de super-héros qui dépote ! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s