[Cinéma] Chappie

503733.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Dernier film en date du Sud-Africain Neill Blomkamp, et adaptation d’un de ses propres courts-métrage de 2003, Chappie nous transporte dans un futur proche, ou les policiers de Johannesburg sont épaulés par des androids modèles Scouts, fabriqués par la société d’armement Tetraval.

Le film nous raconte plus précisément l’action du jeune Deon, développeur à l’origine des Scouts, travaillant sur une intelligence artificielle totalement autonome, passant par la détention d’une conscience, qu’il réussira à implanter dans le Scout 22, poissard invétéré destiné à la casse.

Chappie est pour moi une réussite, si le scénario n’a en soi rien de très original, le film se démarque au niveau de son univers visuel, et surtout au niveau de ses personnages haut en couleurs.

Les plans de Deon vont cependant être contrecarrés par un gang de trafiquants lui braquant le Scout, et par un de ses collègue convaincu que l’IA est une perte de temps qui conduira à la perte de l’humanité.

chappie-galleryimages-01

Neill Blomkamp rempile après District 9 et Elysium sur son terrain de jeu favoris ; La science-fiction anticipative se déroulant sur sa terre-natale. Il nous offre un film doté d’un scénario solide malgré quelques failles, d’un bon jeu d’acteur et d’un final loin d’être décevant !

Le film est vraiment bien tourné, et, outre les paysages d’Afrique du Sud dépeints, on retrouve une qualité d’image très correcte, avec certaines scènes d’une finesse remarquable, et une intégration des effets spéciaux au poil. Les décors mettent intelligemment en avant l’opposition entre le quartier résidentiel de Deon, et la propreté de l’usine de Tetraval, face aux repaires des gangs et aux bidonvilles de la banlieue de Johannesburg.

Chappie ne présente aucune scène d’action tournée « caméra à l’épaule », manifestement le réalisateur apprend de ses erreurs puisque, bien que courant, ce procédé nuisait grandement à la lisibilité de l’action dans Elysium ou il était surexploité. Relativement diversifiées, les 2 heures de Chappie passent d’une traite, aucune longueur n’est à déplorer et seul le déroulement marque quelques incohérences gênantes (la passoire que constitue la sécurité de l’usine est assez ahurissante) mais ne nuisant pas nécessairement à l’ensemble de l’œuvre.

L’œuvre cumule les atouts d’un bon film d’action avec un savant mélange entres scènes poignantes, suspens et tension palpable, ou d’autres scènes plus légère et relativement hilarante (le vol de voiture ou l’apprentissage des shurikens).

3868080.jpg-r_x_600-f_jpg-q_x-xxyxx

Le jeu des acteurs est globalement très bon, Dev Patel en geek émerveillé et tenace rempli haut la main son contrat.

Hugh Jackman en diversifiant de plus en plus ses rôles prouve que malgré (bientôt) 9 apparitions en tant que Wolverine, il est tout à fait possible de rester éclectique, et nous livre d’ailleurs ici une performance d’un « méchant » assez nuancé, qui lui va parfaitement.

Sigourney Weaver reste un peu en retrait, malgré un jeu correct, de part un personnage un peu trop transparent vis-à-vis du scénario.

Sharlto Copley qui joue le Scout 22 alias Chappie étonne et surprend en bien; et il peut rivaliser sans honte avec le champion du monde de la motion capture Andy Serkis (Gollum, King Kong, Cap Haddock).

Enfin Mention spéciale à Ninja et Yolandi, les deux membres du groupe Die Antwoord, qui livre une performance tout aussi psychédélique qu’à leur habitude ! Très bonne surprise pour un 1er rôle, même si cela donne au final peu d’indication sur leur qualité d’acteurs du fait de la trop grosse ressemblance entre leurs personnages à l’écran et leurs personnages au sein du groupe.

chap1

La bande son signée Hans Zimmer est efficace même si elle ne s’inscrit pas parmi ses œuvres les plus marquantes, elle est en revanche soutenue par de nombreux extraits de la discographie de Die Antwoord qui viennent rythmée (s’il le fallait) les passages en leur compagnie. A ce propos, carton jaune à la réalisation pour le choix du doubleur de Ninja, qui fait sacrément tâche quand on connait sa vraie voix (idem pour Yolandi dans une moindre mesure). Les autres doubleurs s’en sortent bien.

?????????????????

Concernant l’analyse d’après séance je dirais que le film nous livre un portrait des relations de groupe et de l’apprentissage de la vie assez dur. La métaphore du mouton noir y est frontalement abordée et le réalisateur ne prend pas de détour pour montrer comment l’humanité rejette la différence, et même si le sujet est vu et revu, l’angle adopté ici tire suffisamment son épingle du jeu pour être pertinent.

Le parti pris du scénario à propos de l’IA est également intéressant (mais peut-être un peu naïf) dans la mesure où il est un des rares à porter un regard neutre, voire bienveillant sur l’intelligence artificielle autonome. Loin de l’avenir sombre promis par la saga Terminator (en porte étendard du soulèvement des machines), Chappie nous présente une IA qui prendrai le relai de l’homme, soif de connaissance et de pérennité.

En somme Chappie est un excellent film de science-fiction.

Acheter maintenant Chappie en Blu-Ray ou DVD sur Amazon.fr

En bref :

Chappie

De : Neill Blomkamp

Avec : Dev Patel, Hugh Jackman, les Die Antwoord

Sortie le 04/03/2015  

Science-fiction, action

Petite aparté pour parler d’un point qui m’a surpris et qui pourrait déranger certains. Si la communication autour du film ne s’appuyait pas spécialement sur les Die Antwoord, il faut savoir qu’ils sont très présents dans le film, en tant que personnages principaux, et leur univers les a suivis au point de faire du film une très bonne pub pour eux. Entre musique, vêtements, et univers visuel, tout est fait pour eux, et les non-initiés au groupe pourraient en être décontenancés malgré leur prestation relativement bonne. A bon entendeur 😉

Publicités

2 réflexions sur “[Cinéma] Chappie

  1. J’ai lu touuuutes tes analyses/critique de film. Et c’est top, c’est super agréable à lire quoi qu’il soit dit. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s