[Jeux – PS4] Lego Jurassic World

ljw

Lego, la petite marque de briques créatives Danoise, après s’être attaquée à une grande partie des sagas iconiques de la pop culture, que ce soit en sets de construction, ou plus récemment en jeux-vidéos, se lance dans les fouilles archéologiques afin de déterrer les films Jurassic Park.

On ne change pas une recette qui marche, et après 21 jeux, Lego, épaulé par Traveller’s tale Games commence à bien connaitre la formule.

Au programme, des jeux d’aventure / plate-forme se déroulant dans les univers les plus connus du cinéma comme Harry Potter, Batman, ou Star Wars dont la trilogie des années 2000 fut le 1er jeu-vidéo Lego de ce genre.

ljw4

Profitant donc de l’annonce de Jurassic World (Jurassic Park 4) et du réveil des fans fossilisés depuis 2001, Lego nous sert donc une nouvelle fois sa recette magique. Reste à voir quel public est visé, et si après tant de jeux, le système ne commence pas à sérieusement s’essouffler.

En préambule, je tiens à préciser que j’ai terminé à 100% Lego Le seigneur des anneaux sur Xbox360, J’ai terminé l’histoire de Lego Batman 2 sur PSVita, et j’ai à peine entamé Lego Harry Potter 5 à 7 sur PSVita. Cette information aura son importance dans le verdict final.

Lego Jurassic World est donc une sorte de compilation regroupant les 4 films de la célèbre saga de Steven Spielberg entamée en 1993. Le jeu se décompose en 4 Hub (un pour chaque film et donc 2 par île pour ceux qui ont suivis) qui sont des Open World de taille moyenne et permettant d’accéder aux 20 missions suivant grosso modo la trame des films.

Dès le début de l’aventure nous avons accès, à Jurassic Park et à Jurassic World. Effectivement, pour accéder à Jurassic Park 2 – Le Monde Perdu il faudra terminer le 1er film, puis le second pour accéder à Jurassic Park 3, alors que Jurassic World est disponible d’entrée de jeu.

Je recommande tout de même aux plus impatients de suivre l’ordre normal des films puisque l’inverse n’apporte rien de spécial et casse un peu « l’immersion » si j’ose dire.

lgw5

Comme d’habitude dans les jeux à licence Lego, la progression dans les missions et l’Open World, se fait via de mini énigmes consistants à casser et en reconstruire des objets, activer des leviers, et surtout utiliser les compétences spéciale de chaque personnage au bon moment afin de faire avancer notre petit groupe.

Le jeu comporte ainsi environ 120 personnages jouables (et de multiples costumes alternatifs), et chacun dispose de ces propres capacités/objets, allant de la disposition d’une arme à feu à la compétence de piratage, en passant par l’utilisation d’un grappin ou d’un parachute.

Le bon point du jeu est de prendre pour parti que chaque personnage dispose de sa/ses propre(s) capacité(s)/objets et qu’ils ne sont pas échangeables entre eux. Par exemple, à l’inverse dans Lego Le Seigneur Des Anneaux, on pouvait assigner à n’importe quel personnage, quasiment n’importe quel objet, pratique dans la théorie, cela donnait lieu à 2 menus très fournis plutôt qu’un seul, et un bon mal de tête pour retenir les capacités des personnages, et l’emplacement des objets dans le second menus pas très lisible.

ljw3

Le gameplay semble gagner en précisions au fur et à mesure des épisodes, et la nouveauté de ce jeu est d’incorporer non seulement des véhicules (allant du 4×4 à la moto en passant par la Gyrosphère) mais aussi des Dinosaures ( que l’on peut « mixer » entre eux afin d’obtenir des hybrides) Si ces derniers sont un peu compliqués à contrôler précisément, ce n’est pas le cas des personnages humains qui subissent de nombreuses petites améliorations bienvenues. Par exemple, les sauts sur des piliers se font désormais « automatiquement » via un simple appuie sur une touche, ce qui mine de rien évite de casser une manette de rage après 20 sauts manqués (toujours dans Lego LSDA).

Graphiquement il est difficile d’émettre un avis sur les réalisations forcements très cubiques, mais le jeu reste beau et fluide, on reconnait bien chaque personnage et chaque dinosaure. Et l’identité visuelle de chaque film est bien respectée, que ce soit les enclos du 1er, la jungle étouffante des 2ème et 3ème épisodes, ou l’esthétique aseptisée du parc Jurassic World, on redécouvre chaque aire de jeu comme un vrai gamin, des étoiles dans les yeux : j’ai adoré pouvoir explorer les environs du centre d’accueil du 1er film, et on en découvre finalement presque plus que dans le film en lui-même.

Idem pour la musique : On retrouve le thème de chaque film dans les Hubs, et des compositions similaires et adaptées au cours des missions, un très bon point donc, nuancé par le fait que pour atteindre les 100% vous passerez beaucoup de temps dans les Hubs, et vous connaitrez donc par cœur le thème qui tourne en boucles de 30 secondes… à devenir fou…

ljw2

Une fois l’histoire bouclée, de très nombreuses activités s’offrent à vous :

Trouver toutes les briques rouges (20) dorées (275), atteindre les 65 millions de pièces, trouver tous les mini kits (10/mission) et morceaux d’ambres (1/mission), acheter/sauver tous les personnages… autant dire que le temps de jeu se trouve comme à chaque fois doublé par ces éléments.

C’est donc le moment de mentionner la relative redondance du jeu. Effectivement s’il y a bien un coté sur lequel les jeux Lego ennuient c’est sur la diversité des situations. Certes il y a beaucoup de personnages, et d’actions différentes à effectuer, mais on se retrouve très vite dans une routine de jeux : casser tous le décor, avancer, construire, changer de personnage, recommencer.

ljw6 - Copie

Qu’en est-il donc du verdict final ?

Les jeux Lego correspondent à tout type de public, petits ou grand sans distinction, pour peu que l’on adhère à l’univers.

Concernant les plus jeunes, le jeu se révèle être un bac à sable sans fin, très amusant, avec une durée de vie très respectable et une rejouabilité infinie, mais comportant certains passages pouvant se révéler compliqués (rien de très méchant cependant).

Pour les plus âgés, cela dépendra surtout de votre expérience dans les jeux Lego, effectivement tous se ressemblent et se suivent, après avoir gentiment apprécié Lego Batman 2 sans plus de sentiments, j’ai beaucoup aimé Lego LSDA sur lequel j’ai passé beaucoup de temps. Autant dire que si j’ai craqué pour Jurassic World dont je suis un grand fan, celui-ci sera ma dernière expérience Lego, car je pense avoir largement fait le tour du gameplay, trop peu évolutif au fil des jeux.

Il n’en reste pas moins que Lego Jurassic World est un excellent jeu, avec une durée de vie conséquente, une bonne rejouabilité, une bande son très sympathique, un humour excellent (de mon avis) et un respect pour l’esprit des sagas abordés qui mérite d’être salué (malgré des changements apportés, plus ou moins nécessaires).

En bref :

Lego Jurassic World

Sortie le : 10/06/2015

Sur : PS4, PS3, PSVita, Xbox One, Xbox 360, Wii U, 3DS, PC

Aventure, plate-forme

 

Publicités

5 réflexions sur “[Jeux – PS4] Lego Jurassic World

  1. Ah, Légo, ça fait rêver beaucoup d’enfants et les plus grands !

    J'aime

  2. […] de Kylo Ren en version Lego. Sans être un grand fan de la licence vidéoludique, j’avoue que c’est le test de GrandBaton qui m’avait fait craqué pour le très bon Lego Jurassic Wor…, et à l’annonce d’une adaptation du dernier opus de Star Wars, j’étais très […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s